Vous êtes ici : Accueil > Le STENKA ne vend rien

Le STENKA ne vend rien

Le but de cet article est de montrer que le STENKA ne montre aucune technique mais des principes simples et naturels employés dans la vie quotidienne par de simples citoyens qui peuvent nous sortir d'un mauvais pas. La suite de l'article détail cette introduction.

Il n'y a pas où très peu de compétitions de coupe de bois à la hache, pas plus de fauchage de champ et pour cause, le mouvement est simple, naturel, puissant. Il n'a pas besoin d'être travailler pendant des heures pour être maîtrisé ni d'être enseigné par un grand champion...tout le monde peut y arriver. Personne en parle, on dirait que c'est nul mais ne n'aimerais pas prendre dans la figure le revers de ce coupeur de bûche même à main nue.

voici la même chose en STENKA

stenka france

 ou encore

 technikshut2.jpg

Si vous avez compris ce principe, alors vous avez compris l'esprit du STENKA.

Le STENKA ne propose pas un panel de technique à appliquer en situtation d'urgence.

Beaucoup de programme de self-defense ont dans leur sommaire des titres du genre: Comment se défendre face à une arme, Comment neutraliser un agresseur, Comment se libérer d'une saisie...et la liste peut être très longue.

J'ai moi-même acheté ces livres en son temps.

Ce qui me gène dans ce type d'approche sont les points suivants:

1/ la bonne recette de cuisine à choisir

L'approche me gène beaucoup. Tout le monde cherche des vérités, des choses immuables auxquelles se fier. Mais je trouve que l'approche "question/réponse" est beaucoup trop simpliste.

De croire qu'il suffit d'identifier la situation et de trouver la technique adaptée pour se sortir d'un mauvais pas n'est pas une réponse satisfaisante.

En effet, pour trouver la bonne riposte, il faut bien identifier l'attaque. D'après les statistiques polices, 70% des victimes d'agression au couteau n'ont jamais vu la lame. Et d'une manière général, celui qui veut vous agresser se débrouillera pour vous surprendre au maximum.

Il faut donc attendre avant d'attaquer (pour trouver la parade). Mais même si le cerveau humain est très rapide, les mulscles le sont beaucoup moins. Et si vous avez quelqu'un à 30 cm de vous qui tire une gifle, il faut en une fraction de seconde trouver la parade.

Et au plus vous connaissez de technique, au plus votre cerveau mettra du temps pour trouver la bonne (propos recueillit auprès d'un ancien formateur du RAID).

Je crois que dans tous les cas, la gifle arrive à destination.

C'est sûr pendant les entrainements, ce temps de latence est considérablement raccourci car on sait ce que l'autre va faire, la riposte est déjà prête dans la tête, on a pas peur car les coups ne sont pas portés et le corps est  "chaud".

Mais dans la réalité, l'agresseur qui veut votre portable, vous ne saurez pas la technique qu'il va employer (arrachage ou menage avec couteau), votre riposte est à construire, on aura peur des coups et le corps n'est pas prêt pour riposter....on est loin des dojos.

Le STENKA propose une autre approche basée sur la ligne de force naturelle.

2/ ca marchent à tous les coups

Ce qui me gène également c'est que chaque technique semble infaillible.

Quand j'ouvre un livre de self-defence et que je vois que pour une saisie il y a jusqu'à 5 techniques de défense possibles. Je me dis qu'il faudra que je sois vachement concentré au moment de l'agession.

De plus, même si on en choisi une, elle ne tient pas compte du gabarit de l'agresseur, s'il porte un boulon épais, s'il est accompagné d'autres personnes....

A ce stade, on se rend compte que "théoriquement", en cas d'agression, le facteur chance aura une part importante.

Dans la réalité pour un simple citoyen, toutes les vidéos sur youtube le montrent, cela va se réduire à quelques coups et une bonne attitude.

En revanche pour les professionels de la sécurité, c'est différent....mais leur mission aussi est différente.

Le STENKA propose une autre approche basée sur des mouvements naturels qui sont réalisés par instinct.

3/ pas besoin de savoir gérer une agression, tout se résume à la technique

J'ai vu un grand nombre de personne maîtriser de belles techniques et être totalement paralisée en situation réelle.

Maintenant, beaucoup de clubs de self-defence font des stages de mise en situation. C'est très ludique et très vendeur car cela se rapproche le plus de la réalité...mais ce n'est pas la réalité.

Le vrai sentiment de peur n'existe pas, et lors d'une vrai agression, la peur de prendre un vrai coup prendra le dessus de manière certaine. La gestion de la peur ne se fait pas sur un stage ou deux. Notre vie quotidienne nous éloigne complètement de sentiment de peur.

Ceux qui pensent que c'est suffisant se comportent alors comme des profesionnels de la sécurité tout en restant des civils....mais il ne me semble pas avoir lu cela dans les brochures, la self-defense est pour les civils.

Et je pense que c'est une erreur de croire qu'avec des techniques on peut contenir et compenser cette peur.

4/ Nous ne sommes pas des champions

Tous les créateurs de "formules" de self-defense sont quasiment tous des "champions". Soient des anciens boxeurs professionnels, des anciens militaires, en général ils sont bien caustaud.

Et c'est bien normal, on les croit plus volontier que si c'était un petit maigrelet de petit poids ....

Mais les techniques qu'ils proposent sont-elles adaptées également au petit gabarit ? Ces mêmes techniques fonctionnent-elles sur les gros gabarits ? Si oui alors pourquoi ces instructeurs sont tous assez souvent bien caustaud ? En pour finir, pourquoi tous les instructeurs de self-defense n'ont pas le même gabarits que nous ? Pourquoi on ne voit jamais de femme responsable de clubs de self-defense pour femmes ?

En général, que ce soit le Krav-Maga, le Systema et tout ce qui tourne autour dans le même registre sont des adaptations de techniques de polices ou militaires pour les civils.

Pourquoi il n'existe pas de technique de civils fait par les civils ?

Le STENKA a été inventé par le peuple russe et est pratiqué par le peuple russe. Il n'y a aucune notion de gabarit, de taille de poids.

6/ rôle lucratif

Quand je vois le pris des stages, le coût des cours. Les associations de self-defense ressemblent à de vraies petites entreprises.

Il est vrai que les locations de salles coutent chers mais beaucoup de mairies prêtent leurs locaux et les indemnités de transports peuvent vite chiffrer mais attention au dérapage.

Après il ne faut pas se leurrer, les statistiques que j'ai pu mener dans les différents clubs et que vous pourrez également effectuer dans le votre l'attestent: l'aspect self-defence unique ne représente pas le souhait de 100% des élèves.

Le côté ludique, le renforcement mulculaire, le partage d'un bon moment avec les copains après le boulot, l'accomplissement personnel de pouvoir passer un grade ou tout simplement pratiquer la passion de la self-defense importe énormément dans la pratique. On joints l'utile à l'agréable.

Mais que l'on soit bien clair, s'il fallait seulement à apprendre aux civils de se sortir d'un mauvais pas, il n'y aurait pas besoin de plusieurs années d'entrainement et des centaines d'heures de pratique.

Un civil se bat en moyenne 2 à 3 fois dans sa vie, il serait bien dommage de passer autant de temps pour si peu d'occasion.

7/ la chute peut être brutale

Les statistiques polices montrent que ce sont les pratiquants de sport de combat ou d'art martiaux qui sont souvent les premières victimes lors des agressions.

Celui qui aura pratiqué les sports de combat ou les arts martiaux aura souvent un excés de confiance en lui et s'exposera plus souvent souvent même dans des agressions où il n'est pas directement concerné.

D'autres, ne tenteront pas de désamorcer les crises et en viendront rapidement à la confrontation physique, soit-disant aidé par leur panel technique.

Très peu de club parlent de la self-défense verbale et comment désamorcer une crise.

Conclusion

Je ne rentre volontairement pas dans les détails car je ne veux pas opposés les styles ou les approches de la self-défense. Je ne dis pas non plus que le STENKA est mieux car il corrige les carences que j'ai tenté de mettre en lumière.

J'ai simplement voulu montrer que d'autres approches étaient possibles et que STENKA a une approche qui m'a donné satisfaction en tant que simple citoyen.

Le STENKA, au contraire, fait renaître des choses enfouies en nous pour que nous nous les réapproprions.

Je vous recommande l'execellent livre de Jean-Luc Guinot "L'antropologie du combat" qui appuie totalement cette vision.(lien)

 

Cours de Stenka

 

à Bollène (84)

jeudi 19h30 - 21h: STENKA MARTIAL ART au Dojo Paul Eluard Fond Sec r Roger Martin du Gard, 84500 BOLLENE

 

à Orange (26)

mardi 19h15 -21h  : STENKA MARTIAL ART au Dojo des arts martiaux d'Orange. Rue de Rome (carte)

 dojo stenka orange

 

à Nyons (26)

samedi 11h- 12h: STENKA enfant uniquement ( < 12 ans) à la maison des sports de Nyons (carte)

samedi 12h- 13h: STENKA MARTIAL ARTS adulte, entrainement combat en équipe à la maison des sports de Nyons (carte)

à Marseille (13)

dimanche: Séminaire au Dojo ANRAKU 16 r Vandel, 13008 MARSEILLE

 

Tarif:  100 € / an   assurance comprise

 

Pour tout renseignement:

presse [@] stenka.fr

https://www.facebook.com/jeanchristophe.parola

chaîne YOUTUBE

article wikipedia

06 63 22 62 82

www.stenka.pro

www.stenka.org

Affiche


stenka international martial art

stenka international martial art

stenka international martial art

stenka international martial art

Le STENKA c'est pour tout le monde, rejoignez-nous !! Libérez-vous !!

Venez rejoindre une équipe où l'union et la force passent avant tout.

Connectez vous au monde réel!

 

Stage de Internationnal de STENKA:

Nous avons participé au stage International de STENKA qui a eu lieu en Slovaquie.

Stage très important avec les meilleurs pratiquants et d'ancien champion du monde et d'europe.

Ce stage réservé au pratiquant de STENKA concentre en quelques jours tous les aspects depuis le renforcement musculaire, les techniques de combat, les formes et le combat libre.

cliquez sur la photo pour agrandir

 stage_slovaquie_petit.JPG

Le "fiable" Maître Valeriy Maistrovoy est:

- Président de la Fédération des Arts Martiaux de Russie
- Président de l'Association Sportive de Karaté, Arts Martiaux et Lutte Russe (Suisse)
- Maître (Pendekar) de la Fédération internationale du Pencak Silat (Persilat)
- 7ème dan d’Okinawa karaté
- 7ème dan de Kobudo
Mais aussi: Vice-Président de la Fédération Internationale du Sambo de Combat et enseigne Professeur à l’Université d’éducation physique et de sport de Moscou, Faculté des Sports.
Depuis 1991, il entraîne les officiers des commandos (armée, police) en Russie et en Europe.

Cours de Stenka

 

à Bollène (84)

jeudi 19h30 - 21h: STENKA MARTIAL ART au Dojo Paul Eluard Fond Sec r Roger Martin du Gard, 84500 BOLLENE

 

à Orange (26)

mardi 19h15 -21h  : STENKA MARTIAL ART au Dojo des arts martiaux d'Orange. Rue de Rome (carte)

 dojo stenka orange

 

à Nyons (26)

samedi 11h- 12h: STENKA enfant uniquement ( < 12 ans) à la maison des sports de Nyons (carte)

samedi 12h- 13h: STENKA MARTIAL ARTS adulte, entrainement combat en équipe à la maison des sports de Nyons (carte)

à Marseille (13)

dimanche: Séminaire au Dojo ANRAKU 16 r Vandel, 13008 MARSEILLE

 

Tarif:  100 € / an   assurance comprise

 

Pour tout renseignement:

presse [@] stenka.fr

https://www.facebook.com/jeanchristophe.parola

chaîne YOUTUBE

article wikipedia

06 63 22 62 82

www.stenka.pro

www.stenka.org

Affiche


stenka international martial art

stenka international martial art

stenka international martial art

stenka international martial art

Le STENKA c'est pour tout le monde, rejoignez-nous !! Libérez-vous !!

Venez rejoindre une équipe où l'union et la force passent avant tout.

Connectez vous au monde réel!